PROCHAINE RÉUNION PUBLIQUE SUR LINKY

Réunion publique à LOLME lundi 11 juin à 20h30, Salle des Fêtes.

jeudi 7 avril 2016

LETTRE TYPE DES MAIRIES AUX RESIDENTS

MAIRIE DE ______________

Date : ____________________

LETTRE AUX RESIDENTS DE LA COMMUNE

Plusieurs d’entre vous m’ont alerté à propos des risques potentiels (sanitaires, économiques, techniques, écologiques et sécuritaires) liés à l’installation des compteurs communicants «LINKY» en remplacement de vos compteurs ERDF actuels, GAZPAR en remplacement de vos compteurs actuels du gaz de ville et même des compteurs communicants d’eau à télé-relevé en remplacement de vos compteurs d’eau potable actuels.
Les controverses entourant le déploiement généralisé de ces nouveaux compteurs semblent tourner autour des questions suivantes :
1 . Les questions sanitaires découlant des technologies utilisées ;

2 . Le respect de la vie privée concernant les données personnelles et de consommation relevées ;
3 . Les coûts pour l’installation des nouveaux compteurs ;
4 . L’impact que ces nouveaux systèmes de comptage de consommation auront sur la facture du client et sur la complexité éventuelle de la facturation avec plusieurs indexes de tarifs ;
5 . L’incompatibilité possible entre la puissance de cette technologie et les systèmes électriques actuels engendrant d’éventuelles pannes, coupures et ajustement des abonnements ;
 6 . L’incertitude entourant l’obligation ou non pour les municipalités et les clients d’autoriser le remplacement des compteurs existants ;
7. Le cumul de pollutions de rayonnement électromagnétique
dans les lieux de vie et de travail ;
8. Les modifications unilatérales du contrat entre EDF et les clients concernant le déploiement de ces compteurs ;
10. L’incertitude entourant l’assurance responsabilité civile applicable pour couvrir les risques émanant de cette technologie pour les intervenants : Mairie, ERDF, EDF, installateurs, résident…
11 . L’incertitude entourant les équipements connexes requis au fonctionnement des compteurs communicants : antennes, concentrateurs, transformateurs…
12 . L’incertitude entourant l’échelonnage de la graduation des options technologiques futures qui s’ajouteront aux compteurs communicants une fois ceux-ci installés ;
13 . L’incertitude de l’utilité de ces compteurs communicants pour aider efficacement les clients à mieux gérer leur consommation d’énergie ; 
14 . La problématique écologique résultant du recyclage nécessaire de la totalité des compteurs d’électricité, d’eau et de gaz de ville actuels en parfait état de marche avec une durée de vie de 60 ans par des compteurs électroniques rapidement désuets et d’une durée de vie beaucoup plus réduite.

Au vu des éléments apportés discutés en séance du Conseil municipal, nous avons décidé de faire une REUNION PUBLIQUE à la Salle communale, le :

DATE :___________________________

Vous l’aurez compris, il ne s’agit nullement de s’opposer à la mise en œuvre de nouvelles technologies, mais simplement d’appliquer le principe de précaution, en attendant notamment d’en savoir davantage sur les conséquences potentielles découlant des compteurs communicants et de leurs équipements connexes.


                                                                                                         La/Le Maire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire