PROCHAINE RÉUNION PUBLIQUE SUR LINKY

REPORTÉE - MARDI 18 DÉCEMBRE, CHAMPCEVINEL, 18H, SALLE DES FÊTES PRÈS DE L'ÉGLISE, AVEC LE CCC24
.


dimanche 20 mai 2018

RECOURS JUDICIAIRE, SUIVI AUPRÈS D'ENEDIS ET DU SOUS-TRAITANT

Vous êtes inscrit à un recours judiciaire anti-Linky pour faire valoir auprès d'Enedis votre droit de refuser le Linky et son CPL et vous avez affiché sur le boitier de votre compteur un avis à cet effet.

Voici les conseils d'un collègue parisien dans le même cas et de ses démarches auprès d'Enedis et de son sous-traitant installateur pour faire interdire toute intervention sur le compteur durant le déroulement de la procédure judiciaire portant sur son compteur électrique.

Nous vous conseillons fortement de suivre cette recommandation :

D'UN CONTACT PARISIEN, TRES IMPORTANT:
 
" MA RÉCENTE DÉCOUVERTE :
 
Je suis copropriétaire dans un immeuble à Paris avec compteurs sur palier facilement accessible,etc… J’ai commencé une démarche de rejet du Linky bien en amont, il y a un an et demi, par injonction de non faire portée par huissier (75 €) conseillée par Annie Lobé.
 
J’ai averti mes voisins dans la foulée, envoyé par mails le lien d’information de Stéphane Lhomme, ceux des réunions. J’ai restreint les informations à certaines personnes. 
 
On m’a fait rencontré le Cabinet d’avocats Artémisia en mars 2017 qui a décidé d’aider les refusants par sa page de téléchargement de documents gratuits et l’avocat nous a conseillé de ne pas attendre et de passer à l'offensive. Au vu des poses forcées faites par les poseurs, j’ai compris que mon attestation portée par huissier scotchée sur mon compteur ne suffirait pas et j’ai accepté de passer à l’offensive et de me grouper avec 17 parisien(ne)s pour attaquer Enedis en justice (délibération en juin) et demander au juge de nous défendre et d'enjoindre Enedis de ne pas nous poser de linky.
 
Il y a un ou deux mois, donc un an après !, nous recevons chaque copropriétaire un courrier d’Enedis nous informant de la venue prochaine d’un prestataire dans l’immeuble pour nous installer un linky. J’appelle mon avocat (Artémisia) qui me dit de faire une LRAR à Enedis pour lui rappeler que mon compteur est sous procédure judiciaire et que si le poseur pose en force devant moi j’appelle la police.
 
Je refais le tour des quelques gens dans ma copro : 5 personnes acceptent d’envoyer une LRAR de refus à Enedis. Je me dis que c’est toujours 6 linky en moins sur 42 compteurs en partie commune...
 
Il y a 3 semaines nous recevons chaque résident un courrier du prestataire PARERA qui nous informe qu’ils vont passer le 4 ou 5 mai pour nous équiper en Linky que c’est obligatoire et qu’ils n’ont pas besoin de notre présence.
 
J’appelle la société Parera car il y a leur adresse et tél sur leur courrier pour leur dire que je ne veux pas de Linky que mon compteur est sous procédure judiciaire. La salariée que j’ai au téléphone me dit qu’elle regarde sur son ordinateur ma fiche d’intervention
 
Et quel soulagement, elle me répond « Il est bien noté qu’il ne faut pas vous l’installer. Notre technicien ne vous l’installera pas. »
 
Je demande s’il est bien noté sur la fiche d’intervention des autres et je cite leur nom qu’il ne faut pas leur installer non plus ! Elle ouvre les fiche d’intervention et me dit « Non, il n’est pas noté qu’il ne faut pas leur installer. Notre technicien leur posera Linky. Il faut qu’Enedis nous dise de ne pas poser pour qu’on pose pas. Ils doivent appeler le Support Client Linky au 0800 054 659 dès à présent pour demander à ce que la fiche d’intervention sur leur compteur soit bloquée. « 

Je suis allée voir une voisine qui avait envoyé une LRAR de refus, devant moi elle a appelé le support et mis le haut-parleur. La salariée de Linky a dit qu’elle n’avait pas la lettre de refus devant les yeux (envoyée trop tard, Enedis est débordé). Elle a un peu défendu Linky, dit qu’ils auraient le passage d’un releveur annuel à payer. Ma voisine était un peu impressionnée, elle est timide, j’ai pris l’appareil, dit gentiment qu’elle arrête de dire des mensonges commerciaux et demander de bloquer la fiche d’intervention chez le prestataire dans la journée. La salariée du support Linky a pris peur et m’a répondu que cela serait fait tout de suite et m’a conseillé de rappeler le prestataire pour voir si c’était bien transmis. »

Un quart d’heure après ma voisine et moi avons rappelé le prestataire de pose Parera pour savoir si c’était fait. La salariée Parera a cherché sur son ordinateur « Oui il est bien noté qu’il ne faut pas installer de linky à cette personne. Le poseur ne le posera pas. »

Voilà.

Je serai présente dans mon immeuble le 4 et le 5 mai pour surveiller le poseur de Parera mais je pense qu’il enlèvera la LRAR de refus scotchée de ceux qui n’ont pas rappelé le support linky et la société de pose pour vérifier, aller jusqu’au bout…

Donc, c’est Enedis le fautif. Les prestataires privés de pose sont aux ordres de leur client Enedis. Enedis n’a jamais transmis les refus à ses prestataires de pose.

Je vous conseille de suivre ce processus dès que vous avez reçu les courriers de pose d’Enedis et de prestataires.  "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire