PROCHAINE RÉUNION PUBLIQUE SUR LINKY

Réunion publique à ST JULIEN DE LAMPON mercredi 11 juillet à 18h30, Salle des Fêtes.

mardi 24 janvier 2017

ONDES CÉRÉBRALES ET LINKY

ONDES CÉRÉBRALES ET LINKY



Le Docteur Robert Allan MONROE (1915 – 1995), spécialiste en radiophonie, a créé en Californie l’Institut Monroe qui étudie le cerveau, les états de la conscience et les ondes cérébrales. Il détermine que le cerveau fonctionne avec cinq différentes ondes cérébrales (mesurées par électroencéphalographe), la mort encéphalique survenant à l’état de 0 Hz :
Les ondes delta vont de 0,5 Hz à 4 Hz et caractérisent l’état de sommeil profond sans rêve, de régénération biologique.
Les ondes thêta vont de 4 Hz à 7 Hz et caractérisent l’état de relaxation juste avant le sommeil, ou de méditation (plein éveil de perception avec état de perception lucide).
Les ondes alpha vont de 8 Hz à 13 Hz et caractérisent la relaxation légère et le calme.
Les ondes bêta vont de 14 Hz à 25/30 Hz et caractérisent l’état de veille actif de la vie courante mais aussi du rêve dit sommeil paradoxal.
Les ondes gamma vont de 30/35 Hz à 65 Hz et caractérisent une grande activité cérébrale de créativité, d’intuition, de perception et de compréhension, dites de pleine conscience lorsqu’on est pleinement éveillé.



Trois constats concernant les compteurs Linky :

1° Les ondes cérébrales fonctionnent à l’électricité en se mesurent en Hz (Hertz) tout comme l’électricité, qui dans les lignes électriques de nos habitations, utilise la fréquence de 50 Hz ; cette fréquence correspond à l’état de veille active des ondes cérébrales gamma allant de 30/35 à 65Hz ;

2° Si notre cerveau baigne en permanence dans des ondes électriques de 50 Hz la nuit, il ne peut descendre au niveau des ondes cérébrales delta et thêta (de 0,5 à 13 Hz) requises pour dormir et se régénérer ;

Le Linky ajoute au courant à 50 Hz une fréquence de CPL allant de 60 kHz à 74 kHz, soit de 60 000 Hz à 74 000 Hz en permanence 24 heures sur 24 : rendant totalement impossible pour notre cerveau de descendre aux niveaux des ondes cérébrales requises au sommeil, à la détente et à la régénération biologique.

Il s’agit là d’un constat biologique connu, vérifiable et mesurable scientifiquement.

https://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/savenir/3type/ondes.php
http://www.paperblog.fr/887923/les-ondes-cerebrales-et-le-cerveau/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire